Le papillon élisabéthain (actias isabellae) est une espèce de papillon nocturne , de plus beau et voyant de la faune européenne. Elle a été découverte en 1848 par le naturaliste Mariano de la Paz Graells et l’ a baptisée avec ce nom, comme hommage à la reine Isabel II d’ Espagne. Endémique de la peninsule Ibérique, elle est localisée dans sa grande majorité dans des pyrénées orientaux (la catalogne), bien qu’ aussi des exemplaires puissent se trouver dans les occidentaux (Aragón, Navarra), dans les ports de Tortosa-Beceite (peu de présence) et dans le système iberique méridionel (Teruel, Cuenca, Guadalajara et Castellón). Selon des sources expertes il y a deux villes situées dans territoire français qui a’ attribuent à l’action humaine à travers des repeuplements d ‘ examplaires originaires d´Espagne.

À Vallfogona de Ripollès nous avons le privilège de compter avec sa présence exceptionelle, bien qu’il faut dire qu’il n’est pas facile de les apercevoir. Ils mesurent entre 45 et 65 mms et sa grande beauté réside dans une coloration spectaculaire de vert intense sillonée par des bandes de couleur rougeâtre. Dans les quatre ailes , ils possèdent ocelos de quelqes couleurs, et les ailes postérieures des deux sexes présentent quelques crirdes qui les dotent d’ une forme très élégante et peu commune.

Ce sont des papillons monovoltines, c’est-à-dire, ont une seule génération par an. Ils volent pendant la nuit principalement en mai et juin. Après la fécondation, les femelles mettent des oeufs isolément un à un ou deux dans deux. Sur les branches et aiguilles des pins desquels les chenilles futures s’alimenteront. Celles-ci se développent pendant les mois de juin, juillet et août, en descendant jusqu’ au sol pour se mélanger entre les feuilles mortes et la mousse. Malheureusement les chenilles on souffert une haute mortalité grâce à la fumigation contre la plaie de l ‘autre lépidotère, la processionnaire du pin, bien que chaque fois il y a plus de conscience de la nécessité de sa protection d´jà reprise légalment dans le catalogue national d’ espèces menacées dans l’espagne où se clasee comme d’ un intérêt spécial en date du 24 mars 2000. En plus, Il est protegé par la Convention de Berne, 1979, ratifié dans Estrasbourg en 1986 (annexe III), le Comité directeur Habitat (annexeII), et la Loi de la communaté de Madrid, et le décret 18/1992.

Quand nous pensions à l’image grafique de notre logement, nous voulions incorporer l’ image d’un papillon pour évoquer à cette singularité précieuse. Le papillon subtil de notre logotype découle de la gentillesse de l’artiste grafique Delphine Labedan, dont les oeuvres et illustrations distillent une sensibilité et beauté qui nous a captivé.